AmyBien que la pandémie ait présenté de nombreux défis et ajustements à son mode de vie, Amy continue de rester en bonne santé en profitant des nombreuses activités de plein air que la C.-B. a à offrir comme la randonnée et le vélo ou le ski dans les montagnes voisines. Amy recommande d'aller à l'extérieur autant que possible et elle dit que cela «m'aide à me vider l'esprit et à me distraire des difficultés de la pandémie». 

L'incertitude de l'environnement actuel peut sembler particulièrement accablante, mais Amy croit qu'un régime alimentaire et l'établissement d'une routine saine peuvent soutenir notre santé mentale et notre bien-être. Pour mieux y faire face, elle dit: «Je donne la priorité à la préparation de repas maison et je me sens plus positive en conséquence. Bien manger m'aide aussi à me motiver dans d'autres domaines de ma vie. Il est cependant important de ne pas être dur avec nous-mêmes si nous sentons que nous ne mangeons pas «parfaitement», car il n’existe pas de parfait ou de bonne façon de manger. »  

La bonne nouvelle est que tout au long de la pandémie, elle constate que de plus en plus de gens cuisinent à la maison. Ce faisant, ils affinent leurs compétences et augmentent la variété des aliments qu'ils mangent. Et Amy pense que cela permettra à davantage de personnes de sortir de la pandémie avec plus de confiance dans la cuisine, y compris de meilleures compétences en matière de planification des repas. 

Il y a quelques idées fausses courantes sur une alimentation saine, mais pour Amy, la plus importante concerne ce qui fonctionne pour chaque individu - car nous sommes tous différents. Elle croit que tous les aliments peuvent être appréciés, c’est juste une question d’équilibre. « Chacun a sa propre culture, ses traditions alimentaires, son budget, son mode de vie et ses besoins nutritionnels, et ceux-ci doivent être pris en compte et appréciés dans la planification des repas. » Le guide alimentaire canadien donne des exemples de choix alimentaires qui peuvent contribuer à une alimentation saine, mais ce ne sont que des exemples. En fin de compte, il est important de se sentir à l'aise pour explorer nos propres traditions et préférences pour trouver ce qui nous convient individuellement, et ne pas se sentir limité à ce que nous considérons comme la bonne façon de manger sur les réseaux sociaux. 

En fin de compte, il est important de se sentir à l'aise pour explorer nos propres traditions et préférences pour trouver ce qui nous convient individuellement, et ne pas se sentir limité à ce que nous considérons comme la bonne façon de manger sur les réseaux sociaux.

Bien qu'Amy n'ait pas d'objectif nutritionnel spécifique pour 2021, elle dit que sa façon de manger évolue avec le temps et qu'elle essaie de s'ouvrir à de nouveaux aliments - que ce soit un légume de saison du marché fermier qu'elle n'a jamais cuisiné auparavant, ou quelque chose au menu d'un nouveau restaurant de mon quartier. Et que « Une chose que je veux faire plus cette année est de faire pousser plus d'herbes et de légumes sur ma terrasse.» 

Alors, qu'est-ce qu'Amy a pour dîner ce soir? Elle dit: «Je prépare souvent quelque chose comme cette recette de Dahl aux lentilles rouges facile, car elle est rapide à préparer et idéale pour les soirs de semaine.» Vous pouvez trouver la recette ici.

02 mars 2021

Retour à la liste

Communiquez avec nous

Téléphone+1 (905) 632-8592

Une question?

Sodexo Canada

5420, North Service Road, bureau 501, Burlington (Ont.) L7L 6C7

Suivez-nous sur LinkedIn